Historique du PREFAS

 

Dans le champ de l'Action Sociale, de nombreux travaux de recherche ont pour objectifs de comprendre les phénomènes sociaux et d'en expliquer le sens, de faire état des effets des politiques sociales et de discuter de leur pertinence, d'analyser les organisations et les procédures de mise en œuvre des actions. Ces travaux ont pour finalité, par une connaissance rigoureuse et approfondie, d'améliorer le positionnement des institutions, des acteurs et des actions au regard des problématiques sociales et des populations concernées.

Ces connaissances produites ont pour caractéristiques d'être hétérogènes, bien souvent clôturées dans leur lieu de production, méconnues. Il n'en découle pas la création d'un corpus de connaissances accessible à tous, mutualisable. Cet éclatement intimiste de la matière grise produite, dans et par le secteur social et médico-social, est préjudiciable au développement, à l'innovation et à l'expérimentation.

Consciente de ce problème pour le secteur, la Direction Générale de l'Action Sociale donnait mission à Mme Dugué Élisabeth, sociologue du travail au CNAM, d'établir un rapport concernant les pratiques de recherche et la structuration du champ professionnel dans le secteur social. En novembre 2000, ce rapport a décliné un état des lieux circonstancié de la question et a préconisé, notamment, " d'encourager les synergies, de favoriser la constitution d'un milieu de recherche à partir des appareils de formation, d'impulser une politique de développement et de valorisation de la recherche à partir des utilisateurs et des décideurs [...] Au niveau régional, créer une structuration régionale forte assurant, en lien avec les acteurs locaux, le développement et la valorisation de la recherche au niveau de chaque région. Les pôles régionaux devraient avoir une triple mission :

  • connaissance et capitalisation de la production,

  • structuration et développement de la recherche,

  • valorisation et animation du lien entre recherche et milieux professionnels".

Dans cette même perspective, le schéma national des formations sociales 2001-2005 a alors préconisé de " soutenir le développement des formations supérieures en lien avec le développement de la recherche et d'encourager les activités de recherche dans les centres de formation".

Plus récemment encore, une circulaire de la Direction Générale des Affaires Sociales, datée du 6 mars 2008, a lancé un appel à projet relatif à la création, au soutien et au développement de pôles ressources "recherche - travail social - intervention sociale - action sociale - formations" au niveau des régions. Est ainsi impulsé un maillage régional du territoire français. "Ces pôles ressources ont vocation à être des points de référence à partir desquels pourront se construire des modes de collaboration entre acteurs, pour organiser la diffusion des connaissances émanant des recherches, la valorisation de l'utilité des résultats et pour stimuler le développement d'activités de recherche."

En Rhône-Alpes, dans le cadre du schéma régional des formations sociales 2001-2005, la DRASS a validé un projet de développement et de valorisation de la recherche dans les centres de formation, par la construction d'une plate-forme régionale pour l'articulation des recherches et des pratiques en travail social : la PFRAS. Sa création a été confiée au CCRA en 2001. Après plusieurs années de travail en partenariat, c'est en 2004 que la PFRAS a vu le jour, adossée au Collège Coopératif Rhône-Alpes - CCRA.

Par ailleurs, suite à l'appel à projet de la DGAS (circulaire mentionnée ci-dessus), la PFRAS a répondu dans le cadre de l'axe "actions de structuration et de recherche", en proposant de maintenir et de développer ses actions relatives à une meilleure articulation formation/recherche, à l'amplification des activités de recherche à l'initiative des établissements de formation, à la mise à disposition d'un pôle de ressources et de conseil en matière de recherche, à l'élargissement d'une collaboration entre établissements de formation, institutions ou services du secteur, collectivités territoriales, universités, laboratoires de recherche et administrations. La PFRAS a été retenue pour assurer la mission de pôle-ressources pour la région Rhône-Alpes.

En septembre 2011, dans un contexte régional de concertation en vue de l’édification d’une ou plusieurs HEPASS, le Comité de Direction de la PFRAS a voté la modification de l’acronyme pour inscrire davantage le Pôle-Ressources dans son réseau national et dans sa fonction de Pôle-Ressources. Ainsi la PFRAS est devenu le PREFAS Rhône-Alpes : Pôle-REssources REcherche Formations en Action Sociale de la région Rhône-Alpes.